Monthly Archives: février 2016

US ET COUTUMES : Somasso célèbre la paix et la cohésion sociale

Depuis bientôt 200 ans, la population de Somasso commémore, chaque année, la fête du Bélénitougou (terme minianka qui signifie la mise au feu au glacier d’horizon). Cette rencontre culturelle et artistique est l’occasion, pour les Somassois de célébrer la paix, l’entente, la cohésion sociale et de rendre hommage aux ancêtres. La Commune rurale de Somasso

GIANNI INFANTINO, NOUVEAU PRESIDENT DE LA FIFA « Nous devons ramener le football à la Fifa et la Fifa au football »

Gianni Infantino, juriste italo-suisse, élu président de la Fifa vendredi 26 février, après 17 ans de règne de Sepp Blatter, dans sa première conférence de presse d’après élection,  s’est surtout donné mission de restaurer l’image de la Fifa, engluée dans la pire crise de son histoire, sur fond de corruption à grande échelle. Les Echos : Pourquoi le

RELANCE DU PROCESSUS DE PAIX : Un nouveau souffle

« Ensemble pour la paix au Mali«  était l’objet d’une rencontre initiée hier dimanche par l’opposition. Tenue au CICB, la rencontre a enregistré la présence des partis de la mouvance présidentielle, ceux de l’opposition, la société civile, la Plate forme et la Coordination des mouvements de l’Azawad pour parler des questions essentielles du Mali. Selon le

Billet : Réchauffons-nous !

C’est vrai que l’industrialisation en Europe et dans les pays émergents (Chine, Inde, Russie, Brésil, Afrique du Sud) explique pour beaucoup le réchauffement climatique, mais il faut à l’honnêteté de dire que cette tendance capitaliste n’est pas la responsable de la coupe abusive de bois au Mali. L’arbre donne la fraîcheur, il favorise une bonne

LE MALI MAL EN POINT : Du simple au double !

Le président de la République est pris au dépourvu par la tournure des événements. Ibrahim Boubacar Kéita devra redresser la barre ou admettre à avaler continuellement des couleuvres. L’opposition politique l’a déjà prévenu. Les coups de gueule se multiplient dans le landerneau politique malien. L’opposition politique accuse le président de la République de n’avoir pas de « projet

APRES 34 ANS DE BONS ET LOYAUX SERVICES DANS L’ARMEE MALIENNE : Le Colonel Issa Diallo témoigne

Le colonel à la retraite Issa Diallo, un témoin privilégié, revient sur l’arrestation de certains officiers et sur le processus de décapitation de l’armée. 38 ans que le temps passe et je me souviens comme si c’était hier. Sous-lieutenant fraîchement sorti de l’Ecole militaire inter-armes (Emia) de Kati. Ce 28 février 1978, au matin, j’étais

VIELLESSE : « Pas d’âge biologique »

Entre la pression et le stress qui sont le plus souvent le quotidien dans le monde du travail, les aînés encore en fonction s’en sortent-ils toujours dans l’exercice de leur fonction ? Sur le sujet, Dr. Drabo Maïmouna, chef de département médical de l’Institut d’études et de recherche en géronto-gériatrie, Maison des aînés, a donné des

LE RETOUR EN FONCTION DE RETRAITES : Le CNJM dénonce un manque de confiance en la jeunesse

Le retour des retraités dans les administrations et services publics est devenu une banalité au Mali où le chômage des jeunes reste pourtant une équation difficile à résoudre. Ce phénomène affecte également les jeunes cadres qui seront contraints de ronger leurs freins.  Au Mali, le chômage des jeunes est alarmant malgré les projets de promotion

ABDOULAYE SYLLA, DIRECTEUR DE LA CMSS DE BAMAKO : « Les retraités au gouvernement ou dans les institutions sont dans la légalité »

Dans l’interview ci-dessous le directeur de la Caisse malienne de sécurité sociale (CMSS) du district de Bamako, Abdoulaye Sylla, explique les avantages d’un retraité remployé à des postes nominatifs du gouvernement et de l’administration publique.  Les Echos : Que dit la loi concernant la retraite au Mali ? Abdoulaye Sylla : La loi englobe toute la retraite de façon

RETRAITES-FONCTIONNAIRES : Le temps des jeunes grignoté

Dans notre pays, la situation de l’emploi des jeunes se détériore de jour en jour et le taux de chômage s’accroit. Bien qu’il soit au cœur de toutes les politiques gouvernementales, il reste un casse-tête chinois pour nos dirigeants. De nos jours, certains retraités sont plus priorisés que les jeunes diplômés sans emploi, c’est-à-dire qu’ils