Monthly Archives: juin 2016

FACOH DONKI DIARA, HISTORIEN-CHERCHEUR A L’ISH « Le modèle de décentralisation du Royaume de Ségou peut inspirer le pays à sortir de la crise »

 La crise du Nord Mali pourrait trouver sa solution dans le modèle de décentralisation du Royaume bambara de Ségou assure le romancier historique, Facoh Donki Diarra, auteur de plusieurs livres, dont « La Commune sous les manguiers ».  Les Echos : Pourquoi la décentralisation est-t-elle indispensable pour la résolution de la crise au Mali ? Facoh Donki Diarra : La

ROND-POINT OBELISQUE-MINISTERE DE LA SECURITE : Marche contre les stupéfiants

L’Office central des stupéfiants (OCS) a organisé hier une marche contre le trafic illicite des stupéfiants, des substances psychotropes et des précurseurs. En avant-goût des activités du 26 juin, Journée internationale de lutte contre la drogue, l’OCS a organisé mardi une marche du rond-point de l’Obélisque (bougie) au ministère de la Sécurité. Il s’agissait de

AGRICULTURE DANS L’ESPACE CEDEAO : Les semences et fertilisants légalement encadrés

  Une étude portant sur le dispositif juridique de la Cédéao encadrant les semences et les fertilisants assortie de propositions de transposition vient d’être validée. Menée par Boubacar Dicko, consultant, l’étude vise à harmoniser les règles régissant le contrôle de qualité, la certification et la commercialisation des semences végétales et des plants agricoles dans les

CHRONIQUE DU MARDI : Frémissements

Si la guerre contre les terroristes et les groupes extrémistes se poursuit dans la partie septentrionale du pays, le centre commence aussi à connaître des embrasements séquentiels pouvant à tout moment connaître des excroissances incontrôlables. Si les hommes d’Amadou Kouffa ont fait allégeance à Ancardine d’Iyad Ag Aghaly, donc se sont inscrits dans des actions

EXAMENS DE FIN D’ANNEE ( DEF, BAC) : Le quitus des partenaires de l’école

 Le collectif des associations partenaires de l’école, Amsuneem, Fenapeem, Commission pour une école apaisée et performante, a ténu une conférence de presse le dimanche 26 juin 2016 à la Maison de la presse. Pour Oumar Arboncana Maiga, secrétaire général de l’Amsuneem, les examens se sont bien déroulés. Le collectif des associations partenaires de l’école Amsuneem,

BANQUES : L’analyse de crédit et la gestion des risques

Le mot « banque«  trouve son origine au Moyen âge. Il dérive de l’italien « banca«  qui désigne un banc en bois sur lequel les changeurs de l’époque exerçaient leurs activités. Pourtant, dans les temps anciens, existaient déjà certaines activités auxquelles on peut donner le nom de banque. Les activités « bancaires«  de l’époque présentaient un caractère religieux. Ainsi, les prêtres recevaient

MINUSMA : Le nouveau mandat

L’offensive diplomatique du Premier ministre à New-York semble avoir porté des fruits. Un nouveau mandat qui entre en vigueur le 1er juillet, offre plus de champ de manœuvre aux casques bleus. Est-ce suffisant ? Le mandat actuel de la Minusma est essentiellement réorienté sur la mise en œuvre de l’Accord de paix et la « supervision du

KOSSOUMA/ MOUGNAN : Carnage à Djenné

Le cercle de Djenné tout comme la bonne partie de la région de Mopti sont sur une poudrière. Le samedi 25 juin le petit village de Kossouma et la Commune de Mougnan se sont affrontés, le bilan est lourd, un véritable carnage. Un conflit de 29 ans oppose Kossouma à Mougnan au sujet de terres

BILLET : L’aide de l’Etat aux partis politiques

La subvention de l’Etat aux partis politiques a été rejetée en bloc par la Conférence nationale. Après les élections de 1992, le président de la République élu a néanmoins pris des dispositions réglementaires pour l’octroi de l’aide aux formations politiques. La subvention est destinée à l’éducation citoyenne. Depuis son instauration en 1993, elle a coûté

ERE IBK : Le Mali, un pays gouverné « au jour le jour »

La gestion de plusieurs dossiers confirme le manque de professionnalisme du régime d’Ibrahim Boubacar Kéita. L’ancien Premier ministre Modibo Sidibé, lors d’un récent séjour en France,  a dénoncé « l’absence de projet politique«  et le « manque de vision«  des autorités en place. Au-delà des antagonismes politiques, la tournure des événements justifie les propos du président des Forces alternatives pour le renouveau