4E EDITION DU CHAMPIONNAT D’AFRIQUE DE VOVINAN VIET VO DAO : Le Mali sur la plus haute marche du podium


Le Mali a abrité le 4è championnat d’Afrique de Vovinan Viet Vo Dao du 16 au 18 novembre 2017 à Bamako. Le Burkina Faso, le Sénégal, le Niger, la Mauritanie, la Côte d’Ivoire, la France comme pays invité et le Mali pays hôte se sont disputés les trophées. Le Mali a été champion avec 38 médailles, 16 en or, 5 en argent et 18 en bronze.

A la fin de la compétition qui a duré deux jours, le Mali a été champion. Le Burkina Faso a suivi le Mali en deuxième place et a empoché 25 médailles dont 9 en or, 7 en argent et 9 en bronze. La France a occupé troisième place pour une totale de 7 médailles dont 4 en or et 3 en argent. Le Sénégal 4e avec 14 médailles dont 3 en or, 5 en argent et 6 en bronze.
La Côte d’Ivoire a pris la 5e place et remporté 1 médaille en or. La Mauritanie ferme la marche avec seulement 2 médailles en argent. Le Niger est rentré bredouille.
Le colonel Abdoulaye M Traoré président de la fédération malienne de vovinan a félicité le gouvernement malien par la personne du ministre Housseini Amion Guindo pour la réussite du tournoi grâce à leur accompagnement. « Le gouvernement malien n’a ménagé aucun effort pour la réussite de cet événement. Merci au gouvernement merci au ministre Guindo », a dit le président de la fédération malienne.
Selon le colonel, le Mali a effectué des résultants satisfaisants enregistrés ces dernières années au niveau national et international dans le Vovinan. « En 2013 organisation du 1er stage international e. En 2014 une prestation au Palais des sports lors du lancement des activités des moines bouddhistes du temple Shaolin. En 2015 participation au 3è championnat du Vovinan au Maroc duquel le Mali a obtenu 11 médailles dont 3 en or2 en argent et 6 en bronze. Notre pays se classe en quatrième position sur une dizaine de représentant. Pendant la précédente le notre a participé à l’assemblée générale de la Fédération Mondiale des maîtres de Vovinan Viet Vo Deo et au 8è congrès mondial du conseil mondial des maîtres de la discipline en Californie aux USA » a rappelé le président de la fédération malienne du Vovinan.
Etait présent à la cérémonie de clôture, le président de la fédération africaine de Vovinan vo Dao Ferdinand Ouédrago. Il a encouragé les athlètes des différentes équipes par ces mots : « celui qui a gagné n’a pas gagné, celui qui a perdu n’a pas perdu. En tout, c’est le Vovinan qui gagne ».
Le représentant de la fédération mondiale internationale Tang Win Dao a démontré qu’il ne s’agit pas de trophée pour être victorieux dans le Vovinan mais il s’agit de vaincre la faiblesse du corps et les bassesses de l’âme par des entrainements et la maitrise du flux de l’énergie intérieure. « Nous n’avons pas choisi le Mali par Hasard » a dit le représentant de la fédération mondiale. Selon ce choix est aussi pour montrer aux yeux du monde entier que le Mali est un pays de paix de cohésion et de développement.
Le championnat s’était ouvert sous la présidence du conseiller technique Allaye Samassékou le jeudi. Le conseiller technique s’est exprimé ce jour « Je voudrais au nom des plus hautes autorités, souhaiter la bienvenue à Bamako, aux officiels, arbitres et chefs de délégations des cinq pays participants à savoir : le Burkina Faso, le Sénégal, le Niger, la Côte d’Ivoire et un pays invité : la France. Aux officiels du Vovinan Viet Vo Dao, je dis’’Aw Bissimilah’’, a-t-il dit.
La mobilisation malienne a été appréciée par Mouctar Sy membre et Personne ressource de la fédération malienne du Vovinan. Il a ajouté qu’il avait la présence de plusieurs personnalités. M Sy a félicité le groupe des Supporters qui a accompagné le tournoi. Selon lui le Sport a besoin du public pour vivre. Il a souhaité un bon retour à tous les athlètes et équipés qui ont effectué des déplacements.
Koureichy Cissé
(stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *