ACCUSE D’AVOIR BRISE LA VITRE D’UN BUS A LA CAN : Un Malien arrêté puis relâché


Le lundi 15 mai au stade de l’Amitié de Libreville, jour marquant l’ouverture du groupe B de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 17 ans, un jeune Malien environ la vingtaine ; a été  arrêté puis relâché par la police pour avoir cassé la  vitre d’un bus de la Sotraga en charge du transport des communautés africaines et des élèves pour la Can.

Pendant l’opération transport des associations et autres communautés africaines invitées par les autorités gabonaises pour remplir les stades, ce jeune Malien, selon le chauffeur du bus, s’est amusé à casser la vitre, puis à mettre du bâton dans le trou de la vitre.

Quand les agents de sécurité ont été informés de la scène, ils sont allés le contrôler. Il aurait montré à suffisance qu’il n’est pas responsable et qu’il serait descendu du bus comme les autres. Malheureusement, le jeune homme sera placé sous contrôle dans le véhicule des forces de l’ordre avant d’être relâché quelques heures plus tard.

« Il a bien  été identifié comme celui qui a cassé la vitre du bus », a précisé le chauffeur du bus transportant les supporters de la communauté africaine du Gabon.

« Je n’y suis pour rien. Je suis sorti comme les autres, mais ensuite ils m’ont interpellé en disant que le bus n’est pas pour les Maliens », a indiqué notre compatriote Baba Diarra.

Le responsable de la Sogatra et celui du Cocan auprès de la section transport ainsi que de la police ont invité les responsables de la communauté malienne sur place à se rendre le lendemain ( mardi dernier)   à la société de transport pour une autre rencontre. Selon  nos sources, le président du Haut Conseil des Maliens de l’extérieur serait intervenu pour calmer les ardeurs.

Boubacar Diakité dit Sarr

envoyé spécial

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *