AIGLONS DU MALI : Sauver ce qui reste, croire à la qualification


Il existe une infime chance de qualification, selon des observateurs, les joueurs y croient, même si le destin n’est pas entre leurs mains. Dans tous les cas, ils se doivent de sauver ce qui reste  et gagner face à la Guinée ce samedi au stade Levy Mwanawasa  de N’dola, afin de prouver qu’il ne s’agit que d’un accident de parcours face à la Zambie.

 En conférence de presse Baye Bâ n’a pas l’intention de changer ses plans, le sélectionneur du Sily junior Mandjou Diallo non plus, comme face à la Zambie, les Aiglons n’ont d’autre choix que de gagner.

Aussitôt à l’hôtel mercredi après le match face aux Chipolopolo juniors, le sélectionneur avait  des arguments légitimes pour expliquer à ses joueurs la débâcle,  avant de trouver les mots justes pour leur remonter le moral. Message reçu 5/5.

« Rien n’est perdu. Nous ferons le match à la Guinée », confie abattu le capitaine Abdoul Karim Dante. « Nous allons revenir dans cette Can comme des morts ressuscités… », s’exprime pour  sa part le portier Samuel Diarra.

Le problème réside  plutôt dans les choix faits en amont puisque avec  cinq  milieux dans le onze de départ, Baye s’est retrouvé à tester Ousmane Diakité dans un rôle afin d’empêcher les ailes zambiennes de monter. C’est dire la confiance qu’il avait sur le joueur de Yelléen mais la mayonnaise n’a pas pris. Comme lui, les autres milieux en plus des défenseurs sont passés réellement à côté du match.

Ce samedi au stade de N’dola, les Aiglons ont promis de se sublimer et de montrer qu’au delà de leur non match face au pays hôte, ils se montreront  à la hauteur de leur réputation et qu’on peut à l’avenir reconstruire avec eux comme il y a deux ans lorsqu’ils étaient Cadets.

Il n’est pas attendu d’eux  qu’ils soient flamboyants dans le jeu, juste de se montrer à la hauteur de l’enjeu, de leur statut de héros d’Afrique comme en 2015.

Seul en réalité  Ibrahima Koné est attendu face à la Guinée, le joueur du Club olympique de  Bamako a une belle carte à jouer, après une belle entrée face à l’Egypte et la Zambie. Il  à l’occasion de montrer qu’il a l’étoffe d’un titulaire à l’avenir.

Les différents scénarios possibles pour la qualification. Battre la Guinée et voir un nul ou une défaite de l’Egypte contre la Zambie dans le même temps au stade des héros nationaux de Lusaka.

Boubacar Diakité dit Sarr

(envoyé spécial)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *