BANDITISME : Fin de course pour Soumaïla Dao dit Bakra


Les éléments du 13è arrondissement de Bamako, sous l’égide du commissaire principal Ibrahima Togola s’est fait entendre le dimanche 30 octobre 2016 à travers une opération mettant fin à la cavale de Soumaïla Dao dit Bakra, grand malfrat. Ce récidiviste était l’auteur de plusieurs braquages et assassinats à Mopti et Bamako.

L’équipe de la brigade de recherche du 13 è arrondissement à Yiridio en Commune VI dirigée par l’inspecteur Moïse Baya, chapoté par le commissaire chef pj Drissa Samaké ont été instruits par le commissaire principal de mener des recherches pour mettre hors d’état de nuire les malfrats dans la capitale et ses environs.

Du coup, un réseau d’information a été mis en place pour traquer les bandits. Par la suite, des informations ont été reçues sur les positions de certains grands malfrats recherchés. il s’agit notamment, de Soumaîla Dao dit Bakra, auteur de plusieurs braquages et assassinats dont l’assassinat d’un policier du 3è arrondissement.

A la réception de l’information par la BR de Yirima dio, en accord avec les deux opérateurs de téléphonie mobile, le récidiviste à été localisé. Ainsi, les éléments sous la direction de Modibo Traoré et Aboubacar Traoré se rendirent au domicile de Dao à Daoudabougou, qui célébrait le baptême de son nouveau né. Une cérémonie qui selon l’inspecteur Moïse Baya avait réuni des grands bandits de la capitale. Du coup, les éléments du commissaire principal Togola décalèrent l’heure d’intervention. Et c’est aux environs de 15 h que l’intervention fut menée. Aussitôt, à la vue de la police, le malfrat a ouvert le feu qui a été vite riposté par les agents de la sécurité appuyés par un personnel d’appui. Lors des échanges de tirs, M. Dao a été atteint par des balles avant de succomber. Après l’opération, un important lot de matériel et le pistolet du malfrat ont été saisis.

Aux dires de l’inspecteur Moïse Baya, Soumaila Dao a commandité l’attaque dans laquelle un policier du 3è arrondissement a été tué. Il était ciblé dans plusieurs braquages. En 2000 également, il était coupeur de route sur le tronçon de Bankass et a tué Tabalcoué à Sévaré. Condamné a mort par contumace, ce bandit de grand chemin, sans domicile fixe à Bamako a donc perdu la vie ce dimanche.

Le commissariat du 13è arrondissement dans le souci de la sécurité, invite la coopération de la population. « Les malfrats sont parmi la population. Nous les invitons à dénoncé toutes personnes suspects à la sécurité » a indiqué Moïse Baya.

Deux semaines après sa prise de fonction à la tête du 13 è arrondissement, Ibrahima Togola, commissaire principal vient donc de mettre son professionnalisme au service de ces éléments pour attaquer les malfrats jusqu’à leurs nids au moment où l’insécurité règne à Bamako.

Abou Kamara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *