COUR D’ASSISES DE BAMAKO : Le colonel acquité


Le colonel A..D, marié et père de 6 enfants était accusé de faux et usage de faux, et disposition de biens d’autrui.
A.S porté plainte contre A.D, disant que la parcelle vendue est pour lui. Le plaignant, dans sa déclaration, dit avoir confié les documents de sa parcelle à A.D. Selon la cour, l’accusé est poursuivi pour complicité de détournement d’un terrain à Niamakoro. L’accusé dit ne pas reconnaître ce fait dont il est accusé. A ses dires, il est entré dans cette affaire par l’intermédiaire de son épouse qui travaille aux affaires foncières. Il a narré les faits comme il l’a vécu.
L’avocat de la défense a défendu son client en soulignant la réputation de A.D qui est un ancien de la gendarmerie et un spéculateur foncier. Il est toujours absent lors des procès. A.D a été libéré par la cour pour manque de preuve.
Oumou Fofana
(stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *