ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : Du rififi dans les finances


Au ministère de l’enseignement supérieur, les financiers ont trouvé un système astucieux pour siphonner les fonds : de fausses factures.

Au ministère de l’enseignement supérieur, les financiers ont trouvé des moyens astucieux pour puiser dans les caisses simplement. Ainsi, des fournisseurs qui reçoivent des bons de commandes, reçoivent des bons de livraison alors que tous ce qu’ils auraient livré entre-temps, c’est la moitié de la facture en espèces sonnantes et trébuchante.
Ainsi, cette livraison de 42 interrupteurs, ou autant de « prises de courant », de rallonges !
AK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *