FOOTBALL MALIEN : Baba accusé de piétiner le protocole d’accord


Le collectif des clubs et ligues majoritaires a organisé un point de  presse le vendredi dernier pour dénoncer la violation  de certains points du protocole d’accord  par le Président de la Fémafoot, Boubacar Baba Diarra. Le Collectif se dit confiant à l’engagement du gouvernement à veiller sur l’application strict du protocole d’accord.

 Le collectif dit avoir des doutes sur la bonne foi du président de la Fémafoot suite à la nomination du secrétaire général et son adjoint par lui-même. Or dans l’accord, il avait été dit que la nomination de ceux-ci  revenait au Comité de normalisation (Conor). Toutefois, le Collectif se dit très satisfait d’avoir eu vent de l’annulation de cette décision du général Baba Diarra.

Aux dires de Yeli Sissoko, « nous avons entièrement confiance en la médiation et au Comité de suivi du protocole mis en place récemment et qui est composé de trois ministres ». Pour Mohamed Maiga, Boubacar B. Diarra devrait, après la signature du protocole d’accord la semaine dernière, informer la FIFA de l’accord trouvé entre les acteurs pour un dénouement de la crise qui mine le football depuis plus de trois ans. Ce qu’il n’a pas fait d’après notre information. Toutefois-dit-il, après avoir saisi la médiation, on nous a rassuré que la lettre avait été envoyée.

A en croire M. Sissoko, le Collectif a accepté les termes de l’accord dans l’unique but de permettre à nos autorités de résoudre définitivement la crise du football. Enfin, les acteurs ont procédé à une mise en garde  contre tous ceux qui voudront tripatouiller les termes de cet accord.

Ibrahima Ndiaye

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *