INVESTITURE DE SOUMAILA CISSE « Je serai le président de la transparence, de la loyauté, de la dignité et de la rigueur morale ! »


Le samedi dernier, Soumaila Cissé a été investi candidat par à la fois la « Coalition pour l’alternance et le changement et de la Plateforme d’Alliance « Ensemble, restaurons l’espoir ». Et une marée humaine.

On a rarement vu Soumaila Cissé avec autant de punch que ce Samedi au Stade du 26 mars. Et, il a fait un discours à la fois programme de gouvernement et profession de foi. Un discours qui n’a pas manqué de piques pour les camps d’en face et dans lequel, chacun a pris pour son matricule.
La paix, la sécurité, la bonne gouvernance, la redevabilité, la séparation de la famille de la gestion du pouvoir ont été au centre de son intervention.
« Président, en votre nom, au nom de tout notre peuple, je m’engage sur l’honneur, dès le premier jour, à mettre en œuvre les chantiers prioritaires du programme et à appliquer avec rigueur et en toute transparence les règles de parfaite conduite de l’État. Pour vaincre le cancer de la corruption, je combattrai l’impunité avec détermination. Dans le domaine de la Défense et de la sécurité : Je poserai les fondations d’une armée nationale reconstituée représentative de la diversité de notre peuple. Je lancerai une vaste campagne de recrutement dans toutes les régions du pays pour renforcer les effectifs de l’armée et de la gendarmerie. Les ressources financières destinées aux FAMa seront sacrées : quiconque détournera l’argent des FAMa sera judiciairement poursuivi. De façon systématique, des hommages seront rendus à nos militaires tombés sur le champ d’honneur pour la liberté du Mali. Je ferai ériger des cimetières militaires afin de réserver une sépulture décente à nos héros morts pour notre pays. Je moderniserai l’outil de renseignement.
La Sécurité d’État cessera d’être une police politique. Elle sera réorganisée en profondeur et mise exclusivement au service des intérêts supérieurs du pays. Elle sera un puissant levier de la lutte contre le terrorisme.
Pour la transparence et la protection de l’argent public, j’instaurerai de nouveaux seuils et de nouvelles pratiques dans la passation des marchés publics. J’engagerai l’indépendance de l’ORTM par une gouvernance vertueuse et responsable, pour en faire véritablement une radio et une télévision publique au service du pays tout entier.
Enfin, à titre personnel, je m’engage à être exemplaire ! Ma famille sera tenue à l’écart de la gestion de l’État : aucun de mes enfants, ne sera ni ministre ni député, aucun de mes neveux ne sera ministre. »
Alexis Kalambry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *