JOURNEE MONDIALE DE LUTTE LE DIABETE : Agissons aujourd’hui pour changer demain


Le 14 novembre dernier, la communauté internationale a célébré la Journée internationale de lutte contre le diabète. Au Mali, à Bamako, l’évènement a été célébré samedi dernier par l’Association malienne de lutte contre le diabète (AMLD) à travers la remise d’équipements médicaux à cette association par ses partenaires et une marche symbolique comme effort physique a fournir par une personne pour prévenir de la maladie.

Moussa Toumani Diakité, gouverneur D403 A1 du Lion’s club a été le parrain de cette Journée qui a drainé une foule au centre national de lutte contre le diabète. A ses dires, si rien n’est fait le nombre de diabétiques dans le monde atteindra 700 millions en 2045.
AuMali, le thème de la Journée a été : « femmes et diabète ». Il s’agit à travers ce thème, de porter une plus grande attention sur la femme atteinte de diabète ou de renforcer les mesures de prévention chez la femme y compris celles qui sont en état de grossesse. Selon les organisateurs de la Journée, ce thème est discuté parce que la femme est le pilier de la famille, de la société. Son état de santé est élément clé pour le bon fonctionnement de nos familles, de nos sociétés, ont souligné les différents partenaires de l’AMLD à savoir : le Lion’s Club, la Banque atlantique, Orange-Mali, Denk Pharma, la fédération internationale de lutte contre le diabète, l’artiste chanteuse Babani Koné. Cette dernière a souligné que sa Fondation était entièrement dédiée à la lutte contre la mortalité infantile et maternelle, alors que le Lion’s club a pris en charge la construction d’une salle d’urgence au Centre national de lutte contre le diabète. La direction nationale de la santé a aussi apporté son aide à travers 35 testeurs de glycémie.
Le diabète étant devenu un problème de santé public, tous les acteurs ont décidé d’agir pour changer demain, car la maladie tue beaucoup plus à elle seule que le paludisme et la tuberculose réunis, indiquent des médecins. Toujours selon des médecins, il est la première cause de cécité, d’amputations non traumatiques, d’accident vasculaire cérébral (ACV). Au Mali, il touche 9 % de la population.
Le président de l’AMLD Adama Moussa Diallo n’a pas tarit d’éloges à l’endroit de tous les partenaires de l’Association. Des enfants atteints de diabète ont saisi l’opportunité pour lancer un appel à toutes les bonnes volontés et les pouvoir publics pour les aider à supporter leur mal et vivre dignement.
Denis Koné

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *