LA GROTTE SACREE DE KONI : Le cri de cœur des populations


Petit village situé au pied de la colline sacrée, Koni attire de plus en plus de milliers de personnes qui s’y rendent pour visiter la grotte sacrée de la colline, le lieu de naissance de Soumaoro Kanté, roi de Soso.

En plus des paysages exceptionnels de falaise et de plateau, les collines de Koni est un véritable chef d’œuvre culturel en ce sens qu’il est aussi un environnement naturel impressionnant en raison de ses caractéristiques géomorphologiques et les formes de paysages diversifiés qu’on y rencontre.

Les espèces végétales varient d’une colline et renferment des éléments de la végétation, riches et variés surtout en temps d’hivernage.

Cependant, toutes ces attractions naturelles quoi qu’abondantes et diversifiées ont rarement attiré un nombre important de visiteurs. Le travail effectué par l’ancienne premiere Dame, Adam Ba Konaré et la mission culturelle de Ségou a eu du plomb dans l’aille au départ de son époux à la présidence de la république.

Pour que Koni attire plus de monde, plus de visiteurs et en faire un site touristique, un travail de fonds est aujourd’hui nécessaire. Ce travail de fond revient au département du Tourisme. La relance de la retrouvaille annuelle a été possible grâce aux efforts de l’association des ressortissants de Koni à Bamako et les autorités villageoises qui ont mis la main à la poche. Et sont en train de multiplier les initiatives pour que le site puisse être une attraction touristique. Les Konika lancent un appel aux autorités, notamment au ministère du Tourisme et toutes les bonnes volontés pour que le lieu soit un circuit destination. Au cours de la Ziara, un cri de cœur a été lancé au ministre du Tourisme

Petit village dont les ressources sont limitées, les populations de Koni vivent d’agriculture.

A.S.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *