REFORME DU SECTEUR DE LA SECURITE : Le plan opérationnel 2018 en marche


Mardi se sont ouverts les travaux de l’atelier sur le plan opérationnel 2018 du Commissariat à la réforme du secteur de la sécurité sous la présidence du Commissaire, Inspecteur général Ibrahim Diallo.

Au cours des travaux, les membres du Commissariat, de la Dcaf, du directeur RSS-DDR de la Minusma, des forces armés et de sécurités du Mali ont évalué le plan du dernier trimestre 2017 en vue d’en tirer les leçons et élaboré un nouveau plan opérationnel pour 2018.
L’atelier a permis d’indiquer de façon concrète les taches qui permettront au Commissariat d’avancer dans la mise en œuvre de ses missions y compris celles relatives à la mise en œuvre des dispositions de l’accord pour la paix et la réconciliation. Sur ce dernier point, il s’agit de l’identification des critères, quotas et grades d’intégration, à la police territoriale/municipale ou à la détermination de la nouvelle armée reconstituée. Toutes choses devant contribuer à renforcer la confiance entre les différentes parties signataires de l’accord. Ce document, c’est-à-dire ce plan opérationnel 2018, sera l’un des documents qui seront présentés lors de l’atelier de haut niveau les 27, 28 et 29 mars prochains sur la reforme du secteur de la sécurité.
En outre l’atelier, au stade des activités actuelles de reforme du secteur de la sécurité, a permis l’élaboration d’une Feuille de route pour la coordination et le mise en œuvre des activités du Commissariat.
Ce nouveau plan opérationnel 2018 a été élaboré à partir de celui issu du 5 au 7 septembre 2017.
Denis Koné

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *