REVISION DE LA CONSTITUTION : Bientôt un consensus, selon SBM


Le ministre secrétaire général de la Présidence était l’invité du débat politique sur Africable télévision dimanche dernier. Soumeylou Boubèye Maïga est confiant des concertations en cours qui permettront de dissiper les malentendus pour obtenir un consensus autour de la révision constitution constitutionnelle.

Toutes les interpellations sont prises avec sérénité par les autorités a fait entendre le secrétaire général de la présidence. « En sa fonction de président de la République, gardien suprême de la cohésion nationale. Ibrahim Boubacar Kéita continuera cet exercice, à écouter les citoyens. Le moment venu, puisque que la révision constitutionnelle est une prérogative qu’il partage avec la représentation nationale, Le président dira à l’opinion ceux qu’il aura retenus et la décision qu’il aura prise », a dit Soumeylou Boubèye Maïga.

En cette période, les manifestations populaires sont fréquentes pour dire non au projet de révision constitutionnelle. Et aussi des lettres ouvertes au président de la République.

Par rapport à la lettre ouverte de la plateforme qui a été adressé au président, le secrétaire général de la présidence dira que nous sommes en démocratie et que le débat démocratique est en principe un débat non violent. Ce débat à l’en croire doit être porteur de projet alternatif pour que les citoyens choisissent.

Aussi en concertation avec toutes les composantes de la nation, le ministre dira que l’agenda du président n’est pas encore fermé qu’il continuera ses consultations et aura tous les entretiens utiles et nécessaires pour faire avancé le processus non par ultimatum.

Et de rappeler que le texte envoyé à l’assemblée nationale avait fait l’objet de plus de 200 écoutes et des auditions dans toutes les régions. Et ensuite après retraite, les députés de la majorité et l’opposition avaient fait 78 amendements dont 66 ont été adopté à l’unanimité. Sur 43 de l’opposition ajoutera le secrétaire général, 39 de l’opposition ont été adopté et que 4 ont été rejeté.

Au cours de l’entretien, l’objectif de ces concertations du président de la République est de dissipé les malentendus, d’obtenir un consensus pour le projet de révision qui sera soumis au citoyens ajoutera le ministre secrétaire général de la présidence.

En plus du projet de constitution, le ministre Boubeye a aussi salué le soutien de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) pour le retour de l’armée et de l’administration à Kidal. Ceux-ci ce feront progressivement dira t-il.

Abou Kamara

One Response to REVISION DE LA CONSTITUTION : Bientôt un consensus, selon SBM

  1. Sylla dit :

    MR le secrétaire général nous sommes fatigués de la gestion du Mali par le même groupe depuis 91. Arrêtez de nous prendre pour des moutons de panurges. Partez à la retraite, laissez d’autres maliens,maliennes prendre vos relevés.
    Vous particulièrement vous êtes du sel pour sortir dans toutes les sauces
    Sauce AOK, sauce ATT, sauce IBK et après avoir sale toutes ses sauces vous voulez encore nous tromper Voilà des gens comme vous qui n’osent pas dire la vérité à IBK
    Arrêtez svp, »les cimetières sont remplis d’indispensables? Vous nous pomper l’air allez à la retraite ,laissez la place à une autre génération., vous vous êtes suffisamment enrichis, vous avez bien préparé l’avenir de vos enfants Ça suffit maintenant .
    Désormais les maliens comme diraient nos voisins ivoiriens Les maliens voient clairs maintenant. L’enrichissement illicite,les mensonges, l’hypocrisie,opportunisme , et tous les comportements déviants ,antipatriotisme,vols injustices ou la justice pour les riches et l’injustice pour les pauvres sont finis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *