Rubrique: Economie

INDUSTRIE : Imafer s’ouvre au ministre Mohamed Aly

En visite vendredi dernier à Industrie malienne de fer (Imafer) dans la Commune rurale de Tiénfala (Koulikoro), le ministre du Développement industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim, a apprécié l’investissement fait par la société pour le respect de notre écosystème, un élément non moins important, dit-il, pour un développement industriel inclusif. Le ministre du Développement industriel,

BANQUES : Retournement à Orabank

L’Etat malien aurait-t-il arnaqué le groupe Orabank ? Les juges continuent la saignée. Le mardi dernier, Orabank Mali a été fermée presque toute la journée, sur décision judiciaire. En 2003, l’Uémoa a décidé de lancer le Projet de la Banque régionale de solidarité. En 2005, le réseau des  »Banques régionales de solidarité » existait au Bénin, Burkina

ECONOMIE MALIENNE : L’optimisme du ministre Boubou Cissé

 Le ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé était l’invité de l’émission « Les décideurs », une émission diffusée sur les antennes de Renouveau T V. Il s’agissait pour le ministre de discuter sur la santé de l’économie malienne ainsi que la vision des autorités pour le secteur. L’émission s’est tenue  le samedi  18 février 2017 dans

RETOUR DE LA SECURITE AU NORD DU MALI : La Banque mondiale explique ses efforts

Le bureau de la Banque mondiale au Mali a servi de cadre mardi 14 février 2017, à une conférence de presse sur le suivi permanent de relèvement socioéconomique et de retour de la sécurité au Nord du Mali. La conférence était animée par Boubacar Sidiki Walbané, chargé des opérations principales au Mali et André Mari

COMPLEXE LOULO-GOUNKOTO : Une production d’or au-dessus de 270 000 onces

Randgold ressources poursuit sa rencontre périodique avec la presse malienne. Dimanche 29 janvier à Loulo (cercle de Kéniéba), le directeur exécutif de la société, Mark Bristow, s’est prononcé sur l’état de la production d’or pour le quatrième trimestre de 2016. La publication de ces chiffres est attendues la première semaine du mois de février.  Le

IBRAHIMA KOREISSI, COORDINATEUR NATIONAL DE DEME SO « Le parajuridisme veut répondre aux besoins de justice des populations »

La Clinique juridique Dema-So, une structure de l’Association Deme-So, est un adjuvant de plus en plus indispensable à la justice malienne. Nous avons rencontré son coordinateur, Ibrahima Koreissi. Ici, il explique les enjeux et les perspectives de l’une des dernières créations de son association, les parajuristes. Entretien.  Les Echos : Qu’est-ce que l’Association Deme-So et la

TRAFFIC ILLICITE DE L’OR EN AFRIQUE DE L’OUEST: Le Mali indexé par Partenariat Afrique Canada

 Les pratiques fiscales du Mali applicables aux exportations d’or le font la plaque tournante du commerce illicite de l’or en Afrique de l’Ouest, selon un rapport de Partenariat Afrique Canada publié jeudi 26 janvier.  Le rapport l’Eldorado Ouest africain Cartographier le commerce illicite de l’or en côte d’ivoire, au Mali au Burkina enquête sur les

MAMADOU M’BARE COULIBALY, PDG DE L’O.N : Un homme d’expérience à la tête du grenier de l’agriculture

Seize mois après sa prise de fonction comme président-directeur général de l’Office du Niger, Mamadou M’Baré Coulibaly dirige avec succès les attentes de la population en matière de production, de renforcement de capacité des infrastructures et du personnel afin d’atteindre les Objectifs Millénaires de Développement (OMD). Nommé Président directeur général du géant de l’agriculture de

BDGET NATIONAL 2017 : Exercice expliqué

Le grand débat économique est revenu samedi 24 décembre sur le budget 2017 dans son ensemble. Le ministre de l’Economie et des Finances, Boubou Cissé et le député de l’opposition Mody N’diaye, économiste de formation ont dans un débat civilisé apporté des éclaircissements et des critiques positifs. Organisé par l’Association forum des journalistes, l’enregistrement de

BANQUE : Le crédit devient plus cher

La dernière directive de la Bceao aux banques primaires leur impose de contenir les crédits dans des proportions. Du coup, il va devenir très cher de s’endetter. Désormais, les banques ne pourraient s’approvisionner plus que le double de leur avoir propre sur le marché monétaire de la banque. En clair, cela signifie que les banques