Rubrique: Politique

REPONSE DE « BILL » A LA LETTRE DU SECRETAIRE POLITIQUE ADEMA-PASJ : TOUS avec la camarade Adame BA Konaré !

La lettre du secrétaire politique de l’Adéma-PASJ à la présidente d’honneur du parti Mme Adame Ba Konaré continue de susciter des réactions au sein de la Ruche. Nous publions ci dessous la Réponse dun Vice-président du Comité Exécutif Adema-P.A.S.J, Boubacar Ba dit Bill. Monsieur le Secrétaire politique et cher camarade « Héy anka sabali, sabali ka

MODIBO SIDIBE, PRESIDENT DES FARE « Sans cap, sans vision, sans agenda, il y a le risque de conduire le pays dans l’impasse »

Nous publions ici la dernière partie de l’entretien que le Premier ministre Modibo Sidibé nous a accordé. Ici, le président des Fare revient sur sa vision de la politique et le nouveau pôle politique en construction. Les Echos : Vous aviez souhaité un « pôle de gauche », qu’en est-il de ce projet ? Modibo Sidibé : Je tiens

MALI : Quand l’équation de la paix se complique

La paix que l’on espère encore au nord et relativement au centre du Mali est sur le point de fuir le sud du pays. Après la transition politique dirigée par le professeur Dioncounda Traoré, l’on pensait que le Mali était bien parti pour tourner définitivement la page de la plus grave crise politico-sécuritaire de son

PECHE : Le parent pauvre du développement rural

Le Mali a octroyé plus de 15% de son budget annuel au développement rural, bien au-delà des attentes de Malabo qui préconisaient en 2003 que les Etats octroient 10% de leur budget au développement rural. Cependant, dans ces 15%, c’est l’agriculture qui a la part du lion, avec plus de 75%, selon des données fournies

MME KONTE FATOUMATA 5EME VICE-PRESIDENTE ADEMA-PASJ Au président du parti

Camarade président Je vis avec l’insomnie depuis deux ans, la cause étant essentiellement liée à la disparition de mon mari (Paix à son âme) et au souci d’assumer désormais seule la responsabilité morale de tous les défis communs à nos familles respectives et à notre environnement social. Chaque fois je me lève, fais mes ablutions,

MODIBO SIDIBE, PRESIDENT DES FARE « La révision est illégitime et inopportune »

Dans un entretien qu’il nous a accordé, le président des Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence (Fare An Ka Wuli), Modibo Sidibé, donne son point de vue sur la révision constitutionnelle et sur la politique nationale. Ici, nous vous livrons la première partie de cet entretien. Les Echos : Le débat sur la réforme constitutionnelle

MOPTI : Marche de protestation contre la révision constitutionnelle

La Coordination régionale du Non a la révision constitutionnelle en collaboration avec les partis politiques de l’opposition, les associations des jeunes et des femmes et la société civile ont organisé une grande marche pacifique pour protester contre la révision constitutionnelle samedi 15 juillet 2017. Le départ a été donné en face du stade Barema Bocoum

CONTRE LA REVISION DE LA CONSTITUTION : La Plateforme se fait entendre à nouveau

Une nouvelle manifestation contre la révision de la Constitution a été organisée le 15 juillet à Bamako et dans certaines capitales régionales par la Plateforme « Antè à bana, Touche pas à ma constitution ». Des centaines de milliers de manifestants ont occupé les rues pour demander au président IBK d’abandonner son projet de référendum qu’il entend

LUTTE CONTRE LES MALADIES TROPICALES NEGLIGEES D’ICI 2020 : Les coordonnateurs des programmes optimistes

En 2020, les différents programmes contre les maladies tropicales négligées (MTN) vont arriver à terme au Mali. A trois ans de la date, le constat est satisfaisant. Et les coordonnateurs des programmes des MTN sont optimistes pour éradiquer les MTN au Mali d’ici 2020. Les maladies tropicales négligées sont un groupe d’infections tropicales qui sont particulièrement

SORTIE DU S.P DE L’ADEMA CONTRE ADAME BA KONARE : Adama Konaté répond à Adama T. Diarra

La sortie d’Adama T. Diarra, secrétaire politique de l’Adéma-PASJ contre l’ex-Première Adame Ba Konaré sur la révision constitutionnelle prouve à suffisance que l’homme est doté d’un esprit de division et de vengeance voire de haine. Le secrétaire à l’organisation de la section Adéma de Bankass, Adama Konaté lui répond. La révision de la Constitution du